quatre-accords-tolteque-01

Tout se joue dès l’enfance : l’approche des Accords Toltèques

12 décembre 2016 | blogue

Dans « Comment je vois le monde », Albert Einstein disait ceci : « […] le bon sens des hommes est systématiquement corrompu. Et les coupables se nomment : école, presse, monde des affaires, monde politique. »

Si l’on applique cette pensée au déficit entrepreneurial, on pourrait pointer les mêmes « coupables » : école, presse, politique… et le monde des affaires lui-même!

Je ne dis pas qu’Einstein a tort, mais quand on accuse les autres ou le système de son malheur ou de ses échecs personnels, nous ne sommes pas mieux que ceux que l’on accuse.

En finir avec nos croyances limitantes!

Je préfère l’approche des Quatre Accords Toltèques, qui propose des solutions pour passer des êtres domestiqués que nous sommes à des êtres souverains et prospères, en passant avec soi-même, pas avec les autres, quatre accords visant à briser nos croyances limitantes. Des croyances que nous développons depuis l’enfance, qui distordent la réalité et nous maintiennent dans la souffrance, à force de conditionnements culturels et éducatifs sur ce qui est juste ou faux, bon ou mauvais, beau ou laid et de projections personnelles à la « Je dois être gentil », « Je dois réussir »…

Voilà la recette idéale pour se créer une image fausse de nous-mêmes et du monde.

La recette idéale pour se créer une image réelle de nous-mêmes, entrepreneurs, et du monde que l’on peut rendre plus prospère, maintenant? Appliquer au monde de l’entrepreneuriat les Quatre Accords Toltèques :

  • Que votre parole soit impeccable, et que sa puissance vous propulse en avant.
  • Quoi qu’il arrive en affaires, n’en faites pas une affaire personnelle. Les affaires sont les affaires.
  • Ne faites pas de suppositions. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos réels désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.
  • Faites toujours de votre mieux. Évitez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

Sans oublier le cinquième Accord Toltèque, principalement pertinent chez les entrepreneurs :

  • Soyez sceptique, mais apprenez à écouter : utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Écoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message. Ainsi vous comprendrez vos clients et serez très prospère!

Et vous, quels accords avez-vous signés?