vigiecoaching

C’est pas facile… quand Isabelle te laisse tomber :)

27 août 2018 | blogue, Ressources humaines

Le congédiment,  un sujet à contre-courant dans une situation de pénurie d’employés. Il arrive quand même qu’un employé ne fasse pas l’affaire ou que, pour une raison ou une autre, il fallait le mettre à la porte. Congédier un employé c’est à peu près une des tâches les plus souffrantes pour tous les entrepreneurs, à moins que ça soit à quelqu`un pour qui on n’a aucun respect ou qu’on ne s’est pas vraiment pas bien entendu. Dans ce cas, c’est plus facile mais je ne vous le souhaite pas.

Au contraire de ce que l’on puisse penser, la majorité des gestionnaires et des entrepreneurs, sont des gens qui travaillent fort pour leur argent.  Ils sont sensibles de leur réalité financière et ils savent bien que lors d’un licenciement, il va avoir un impact sur la vie financière de la personne, sur sa famille s’il a des enfants, une femme, et que ce dernier doit vivre un très haut niveau de stress. On me sollicite souvent : « Diana, il faut que je mette quelqu’un à la porte, je ne sais pas comment faire ? » Certainement quand il le faut, il le faut.

Souvent, on recrute quelqu’un en ce basant sur ses connaissances ou pour ses valeurs. Justement, voici une des pires erreurs que les entrepreneurs font dans la vie c’est d’engager quelqu’un de négatif. Malgré le fait que cette personne soit compétente, il est possible qu’elle soit un leader négatif à l’intérieur de l’entreprise. De plus, des raisons financières dans l’entreprise nous obligent souvent à faire des coupures de postes.

Alors quand vient le temps de dire aurevoir, il faut de souvenir qu’il n’y a pas 10 façons d’arracher une dent. on commence par dire : Monique, je veux te dire que c’est ce matin que ça se termine pour nous ! Je vais le laisser prendre quelques respirations car c’est un choc – après, je vais lui dire que je n’ai pas beaucoup de temps mais je dois m’assurer qu’avant qu’on se quitte, j’ai communiqué les qualités de la personne.

Il est nécessaire de comprendre qu’un congédiement n’est pas une évaluation de rendement d’un employé, pour lui demander de s’améliorer dans mon entreprise. Je suis en train de le mettre à la porte. Au moins je me dis, je ne l’ai pas mis à la rue avec un sac vide, je lui ai dit au revoir. Je lui donne un sac plein de compliments pour la suite. La personne est donc prête pour la prochaine étape.

De cette façon, tu auras l’impression de dire, bon regarde, je l’ai fait de la bonne manière, on n’est pas obligé de blesser le monde et puis il faut donner leur chance.

Dans la ressource humaine, ce qui est important c’est d’avoir les personnes au bon endroit. Parfois, la personne devant nous est  une excellente personne mais elle serait mieux à un autre endroit. Pour terminé, il faut donner tout ce qu’il faut à cette personne pour la guider puis l’aider elle-même à trouver un meilleur endroit.

Souvenez-vous qu’une personne qu’on a congédié peut revenir après des années, transformées puis il peut encore se passer quelque chose de merveilleux. Il faut laisser la chance à chaque personne de devenir le meilleur d’elle-même.