foot pressing the brake pedal of a car

La peur est la première cause d’accident

30 décembre 2017 | blogue, Relève, Temps

À quel moment faut-il préparer la relève et le transfert de l’entreprise?

Pour répondre à cette interrogation, il y a deux positions à considérer : celle du cédant et celle du relevant.

Dans la majorité des entreprises au Québec et au Canada ayant des revenus annuels au-dessous de 2 millions, à moins de faire la vente à un étranger, les transferts se font surtout à des membres de la famille ou à des employés de longue date, plus jeunes, et à qui on a déjà annoncé qu’on les voyait comme relève de l’entreprise.

Du point de vue du cédant, avant de passer à l’action, il faut se demander pourquoi on veut sortir ou rester dans l’entreprise. Est-ce que ce sera payant de rester ou si l’on se retrouvera comme le bouchon sur une bouteille de champagne? Alors qu’on avait de très bonnes idées lorsqu’on était jeune et aux commandes, rester va peut-être empêcher l’entreprise de se développer avec toutes les nouvelles avenues de commercialisation qu’apporte internet ou la mondialisation.


395$ (6)

Ce qui freine le transfert enfin dévoilé

Lorsque vient le temps du transfert, le cédant comme le relevant, partagent une très grande émotion. La peur. Le cédant à peur de céder et le relevant à peur que le cédant ne veuille pas céder, il a hâte de mettre sa propre vision en place. La peur fait en sorte qu’ils se retrouvent tous deux dans l’inaction. Parce qu’il y a souvent des liens émotifs entre les deux parties, parce que c’est difficile de parler d’argent et de se mettre en action.

 

Donnez le temps au temps.

Les conséquences

Cette situation retarde l’heure du transfert ou de la relève et fait perdre inévitablement des plumes à l’entreprise. Les deux parties sont perdantes. Le cédant va se retrouver avec une entreprise qui vaut moins cher, il retirera donc moins de profits de la transaction. Puis, le relevant ne voudra plus payer aussi cher parce que l’entreprise a perdue de la valeur, à force de prolonger le processus et de ne pas la vendre.

La solution

Que vous soyez cédant ou relevant, faites-vous accompagner. Très souvent, la véritable raison qui ralentit la transaction réside ailleurs que dans les procédures administratives. Le cédant a peur de vendre aussi parce son entreprise est « toute sa vie », sa raison d’être, c’est sa business qui a donné un sens à sa vie.

Préparez votre départ

 Prenez le temps d’y penser!

Assurez-vous d’avoir assez de loisirs une fois que vous serez partis. Peut-être y aurait-il moyen de rester présent pour un certain temps sans déranger le relevant, pour le mentorer avec vos forces.  Une chose est certaine, Si vous n’agissez pas au bon moment, vous pouvez perdre :

  • La santé
  • Celui qui voulait acheter et ne plus trouver d’acheteur
  • De la valeur

Quelle heure est-t ‘il? C’est l’heure du transfert, passez à l’action.

Diane Lépine

Fondatrice Vigie Coaching

Lire la suite
Page 1 sur 11